21
Mar, Mai
6 Nouveaux articles

SASSOU contre MASSAMBAT-DEBAT

Congo B
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Evitant de présenter régulièrement ses bilans, l’impact sur le pays et l’ampleur du désastre dû au régime Sassou se mesureront à sa chute. Toutefois, son échec est patent tant les congolais vivent moins bien aujourd’hui que naguère. Une large majorité des congolais vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté.

 Jamais dans l’histoire du Congo les dirigeants ont été aussi cyniques, rapaces et sans scrupule. Le tribalisme, la corruption et le mensonge des autorités politiques et administratives y sont endémiques avec pour fâcheuse conséquence, l’effondrement de l’Etat.

Au-delà du calme apparent, aucun peuple au monde ne s’accommode de la pauvreté, de la spoliation et des libertés ligotées. Toutes ces décennies de gabegie, de concussion et de couardise qui poussent les jeunes à emprunter les chemins tortueux de l’immigration, rejailliront, à un moment ou un autre, sous forme de tempête.

Victimes du désœuvrement, de l’oisiveté et de la drogue, les bébés-noirs (une escadrille de la mort) ne préfigurent-ils pas le dispositif de la violence d’Etat lors des prochaines élections de 2021 ?

Par ailleurs, l’état congolais a pris les allures de régime négrier. Des travailleurs sans solde, l’accaparement des richesses du pays par un clan avec la violence qui va avec… Cela réveille les sentiments enfouis dans notre mémoire de congolais, sous domination impériale, à savoir, notre condition d’esclaves.

Il y eût Tippo Tip. Ce triste marchand d’esclaves que Luambo Franco ainsi que les Zaïko fustigeaient à juste titre pour sa cupidité dans leurs chansons (zando ya tipo ou sos maya). De nos jours, il y a Sassou qui se veut pourtant être un grand de ce monde. Il sera probablement celui qui aura ruiné son pays par cupidité, antipatriotisme et asservissement de ses congénères !

Qui l’eût cru ? La dilapidation des deniers publics a asséché le trésor public à telle enseigne que les fonds de tiroirs de l’état congolais ne suffisent à payer sa cotisation de membre de l’OPEP. Voici donc un membre de la puissante organisation des pays producteurs de pétrole dans l’incapacité d’honorer ses cotisations annuelles de cette même organisation !

Devant un tel désastre, rares sont les travailleurs encore motivés. Autant dire que la sortie de crise semble inenvisageable dans l’immédiat, à moins d’un sursaut populaire comme savent le faire les peuples opprimés.

Paradoxalement, Massambat-Débat pourrait sauver Sassou. En effet, si Sassou prend conscience que ses errements trouvent leur source en son expertise biaisée et sa propre probité, il n’aura pas d’autres choix que de se rapprocher de son prédécesseur qu’il avait envoyé sans pitié ni humanité à l’abattoir. Il y gagnera en paix intérieure et saisira la problématique de la gouvernance vers laquelle ses partenaires et bailleurs financiers, à l’instar du FMI, lui renvoient régulièrement.

En réhabilitant l’ancien Président qui fut un géant en matière d’économie, Sassou fera acte de contrition et dépassera son égo. Ainsi, il s’ouvrira les yeux, enlèvera le voile qui obstrue sa vue et verra le chemin que Marien Ngouabi avait vu et que le vieux Débat avait légué à notre postérité. Ce geste vaudra bien plus que quinze ou vingt cathédrales qu’il pourra se construire.

Le Président Massambat-Débat, en cinq ans, par-delà de son exemplaire piété, avait tracé et posé les jalons du développement du pays, plaçant ainsi le Congo parmi les pays à revenus intermédiaires au même rang que la Chine à qui l’on fait la courbette aujourd’hui, loin du PPTE et des biens mal acquis actuels.

Plus d'une cinquantaine d'usines réparties sur l’ensemble du territoire, sans pétrole,  en 5 ans seulement de pouvoir. Jugez-en !

1) Cimenterie domaniale de Loutété (CIDOLOU) ......1.500.000.000 Fcfa, Chantier ouvert : première livraison de ciment Congolais en janvier 1968 (Crédit de la République Fédérale d’Allemagne).

2) Barrage de la MPAMA ......2.191.780.000 Fcfa (Chantier ouvert crédit Soviétique).
3) Hôtel des « Cosmonautes » ....560.000.000 Fcfa (200 chambres ; chantier ouvert : crédit soviétique).

4) 2 Immeubles ; 64 logements pour l’assistance Technique ;(Effort congolais) ....300.000.000 Fcfa

5) Usine Textile de Kinsoundi ......1.408.000.000 F CFA (Début de chantier : crédit chinois) 
6) Office Congolais de l’Habitat. 254 Logements construits ; affluence de demandes (3.000 à Brazzaville et 80 à Pointe-Noire)

7) Stade de la Révolution : (Effort Congolais) ......800.000.000 Fcfa.

8) Aide Française …100.000.000 Fcfa

9) O.F.N.A.C.O.M. : Société d’Etat d’importation.

10) O.N.C.P.A. Collecte et commercialisation des produits agricoles sur l’ensemble du Territoire.

11) COLLÈGE TECHNIQUE de Pointe-Noire ......110.000.000 Fcfa

12) (Construction première tranche ; aide de la FAC)

13) Participation à la recherche scientifique :.......122.000.000 Fcfa

14) F.A.C : Construction première tranche C.E.T......1.110.000.000 Fcfa (Pointe-Noire)

15) Matériel routier ..............150.000.000 Fcfa

16) Quai POTASSE à Pointe-Noire ......15.000.000 Fcfa

17) Recherche minière .............300.000.000 Fcfa

18) Synthèse des Etudes de la vallée du Niari...39.000.000 Fcfa

19) Elevage sous palmiers dans la Sangha ........................300.000.000Fcfa

20) Développement et modernisation de la production cacaoyère dans la Sangha ...95.000.000 Fcfa

21) Développement rural dans la région de Mossendjo....... 105.000.000.Fcfa

22) Développement rural dans la région de Sibiti........64.000.000 Fcfa

23) Développement rural dans la vallée du Niari.....21.000.000.Fcfa

24) Poursuite du cacao dans la Sangha .80.000.000 Fcfa

25) Ceinture maraîchère de Pointe-Noire avec le comité Français de la lutte contre la faim (FED)

 26) Ecole normale supérieure....... 300.000.000 Fcfa

27) Renforcement du chemin de fer Congo Océan....................135.000.000 Fcfa

28) Assainissement de Brazzaville....800.000.000Fcfa

29) Construction de 15 (C.E.G.).Collèges.....................600.000.000.Fcfa

30) Création de Palmeraies sélectionnées dans la Cuvette Congolaise....745.000.000 Fcfa

31) Elevage de bovin dans le Niari ... 345.000.000 Fcfa

32) Société nationale des transports fluviaux...................... 350.000.000 Fcfa

INVESTISSEMENTS MIXTES ÉTAT ET PRIVÉS.

33) Compagnie des Potasses du Congo... 20.000.000.000 Fcfa (Participation Etat 7,5% chantier ouvert)

34) SOSSUNIARI ............4.000.000.000 Fcfa (Participation de l’Etat 33% ; travaux en cours).

35) Savonnerie du Congo (SAV Congo) .....90.000.000 Fcfa (participation Etat 48%).

36) Société Nationale des transports fluviaux........350.000.000 Fcfa (Investissement subvention du FED)

37) Société Nationale d’Elevage (SONEL). 80.000.000 Fcfa (Participation Etat 58%)

38) Compagnie minière de la Moufoumbi (Participation Etat 20%).

39) Société Minière de la Mpassa (Participation Etat 20%).

40) Société de Transformation de bois. (Participation 15%).

41) Complexe de pêche industrielle. ... 800.000.000 Fcfa

42) Usine de farine de poisson (crédit Anglais)

43) Industrie de verres (crédit Anglais)

44) Industrie de la pâte à papier (crédit Anglais)

45) Fabrique de cahiers d’écoliers ;

46) industrie de la céramique (crédit Allemand) ;

47) Petite fonderie produisant fer à béton, tôles, outillage agricole ;

48) usine de conserverie de fruits

PROJETS RÉALISÉS PAR LE PRIVÉ DEPUIS LA RÉVOLUTION.

49) SOCOBOIS à Dolisie : sciage, déroulage, placage.......625.000.000 Fcfa.

50) Placage : sciage, déroulage, Placage 118.000.000 Fcfa

51) Boisson Africaines de Brazzaville ... 100.000.000 Fcfa

52) Afrisbois .................60.000.000 Fcfa SOCODI (USINE DE DISQUE).

53) Bata (Chaussures caoutchouc, plastique et cuir) ........ 88.300.000Fcfa

54) SHELL (fabrique de lubrifiants) ......170.000.000 Fcfa

55) Africaplast (Articles le ménage en plastique)......59.000.000 Fcfa

56) Grand Moulin du Congo ..........50.000.000 Fcfa

57) Kronenbourg ................1.000.000.000 Fcfa.

Le pouvoir de Brazzaville ne ferait-il pas mieux de s’inspirer de la vision de ce géant catalogue que fut Massambat-Débat ? La Chine, le FMI et autres obscurs bailleurs ne règleront sans doute pas le récurrent problème congolais tant le régime est sclérosé et usé.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS