27
Sam, Mai
4 Nouveaux articles

Cela fait désormais six mois que la région Pool est isolée et peu de témoignages en parviennent. Tous font néanmoins état de violences commises par les forces armées congolaises. La plupart des organisations humanitaires ne peuvent se rendre dans la zone. Aux bombardements des hélicoptères succède l’exode des populations vers des zones plus sûres.

Le Pasteur fait le déplacement à Brazzaville pour venir s’enquérir de la résidence surveillée de Guy Brice Parfait Kolelas. Il propose, d’après certaines indiscrétions, de « mener une action à La Glacière en vue d’arracher Parfait Kolelas des griffes de Sassou ».

Dans la célèbre affaire Commissinpex, cette affaire dans laquelle la société de  Mohsen Hojeij réclame 900 millions d'euros d'impayés au Congo, alors que le Congo affirme pour sa part que Commissinpex lui doit 1 milliard 300 millions d'euros au titre du fisc, Pierre Mabiala, ministre de la Justice croit avoir trouver le coup de Jarnac :

De retour d’Addis Abeba, Sassou a accordé une interview (visionner la vidéo ici) à la presse brazzavilloise. A cette occasion, un journaliste présent l'a interrogé sur la crise du Pool et sur les moyens d’en sortir. Le verbe toujours hésitant, le dictateur s'est réfugié dans le déni.

Kolelas avait prévu de se réunir avec Tsaty Mabiala et autres Kignoumbi kia Mboungou, Fila Saint Eudes dans la but de mettre en place la énième rassemblement de l'opposition ce samedi. Une réunion interdite par Sassou pour des motifs fallacieux.

Plus d'articles...