21
Mar, Jan
3 Nouveaux articles

Les infrastructures de Travaux Publics réalisées par les entreprises chinoises sont de mauvaise qualité. Il suffit de se pencher sur la question pour s’en apercevoir et s’en convaincre. Fissures de l’hôpital de Loandjili, ensablement du barrage hydro-électrique d’Imboulou, fissures des poutres de l’aéroport de Maya-Maya, inondation de l’aéroport d’Olombo.

“On nous disait qu’ici tout était fait selon les règles de l’art. Mais, là on vient de nous démontrer que ce n‘était pas sérieux”, regrette un passant. Rappel : l'ouvrage, achevé il y a quatre ans, a coûté 72 milliards de FCFA (plus de 109 milions d'euros ou plus de 124 millions de dollars Us). 

Alors qu’il a été décrété, depuis les bords de la Seine, que les chefs de comptoirs coloniaux de la CEMAC, Sassou en tête, ne sont pas concernés par la réforme certes cosmétique du FCFA, en Afrique de l’ouest, on débat de la création annoncée de la monnaie Eco.

Tout le monde le savait : au grand jamais le Congo ne pouvait satisfaire les exigences posées par le FMI dans l'accord qu'il avait signé avec cette institution. Cela ne fait pas partie des habitudes de la maison de gérer l'économie conformément à l'orthodoxie financière.

Plus d'articles...