21
Jeu, Fév
1 Nouveaux articles

Le procès qui a débuté ce lundi a surtout été marqué par l’interdiction d’accès des journalistes à la salle d’audience. Aux abords du palais de justice un important dispositif sécuritaire composé d’hommes en armes et d’engins anti-émeutes a pu être observé.

Dans ce cas, peut-on imaginer que le gouvernement Sassou se passe du FMI ? Il faudrait un miracle, genre une pluie d’or sur le Congo. En réalité, Denis Sassou Nguesso et son gouvernement sont en position d’interdit bancaire mondial.

Le soir venu, nombreux, jeunes ou vieux, enfants ou adultes, filles ou garçons de rue dorment dans les marchés, dans les veillées mortuaires. Certains ont carrément élu domicile aux cimetières.

De la production à la commercialisation en passant par le transport, il y en a que pour eux : les Sassou Nguesso. Ils en ont fait une affaire de famille. A tel point que pour être nommé à la tête d’une direction de la SNPC, il faut montrer patte blanche.

Pourquoi Sassou Nguesso traîne-t-il les pieds ? Est-ce parce qu’il est le plus grand voleur ? Denis Sassou Nguesso ne va pas se faire hara kiri. Le Conseil d’administration du FMI est prévu en juin 2018 . Le dossier du Congo-Brazzaville sera-t-il soumis à la sagacité des membres du Conseil d’administration ? Rien n’est moins sûr.

Le face à face Sassou-Le Maire n’a pas eu lieu. Les usages diplomatiques, commandent que le ministre français en voyage soit reçu par le président du pays hôte. L’homme d’Edou-Penda a dérogé à la règle.

Plus d'articles...