27
Jeu, Fév
0 Nouveaux articles

De retour d’un périple à Cuba le 6 décembre dernier, le dictateur congolais a accordé une conférence de presse à Maya Maya, aéroport international de Brazzaville. Interrogé sur son projet fou de changer la Constitution congolaise dans le but non avoué de mourir au pouvoir, voici ce qu’il répondu. 

Desserrez vos ceintures et quittez le pouvoir, car le vent du changement n'épargne rien. Les poteaux électriques, les arbres géants, les immeubles, les voitures blindés et les chars seront emportés. L'armée ne pourra pas contenir ce peuple désespéré de votre opulence et arrogance.

Le Jeudi 15 Octobre 1987, aux environs de minuit, devant le forfait que venait de commettre Blaise COMPAORE, je prenais un engagement devant le corps de Thomas SANKARA transporté avec les corps de douze (12) autres de ses compagnons au cimetière de Dagnoin en ces termes :

Plus d'articles...