27
Sam, Mai
4 Nouveaux articles

Linzolo sur Désastre

education
Typography

Je m’adresse aux Sassou et aux Nguesso, Bouya, Okemba, Ayessa, Ebata, parce que le Congo, c’est leur propriété et l’Etat c’est eux. Je m’adresse aussi à tous ces ‘’ministres’’, ces ‘’conseillers’’, ces griots, tous ces zouaves au service de ce clan, qui se sont enfermés dans leur tour d’ivoire et vivent sur une autre planète. Sortez. Revenez sur terre. Retrouvez un peu d’humanité. Le Congo s’en portera mieux.

Qui a dit que les enfants, c’est l’élite de demain ? C’est faux. Tout du moins au Congo. Quand on a vu ce que j’ai vu, et qu’on a lu ici même sur Mwinda l’étendue d’une partie du patrimoine des Nguesso à Pointe Noire, (Lire l'article) sans compter le magot planqué à l’étranger et d’autres biens mal acquis on se dit : Putain, comment a-t-on pu laisser faire ça ? Et quand on sait en plus que cette fortune se fait sur le dos des Congolais et compromet sérieusement l’avenir de nos bambins, comme à Linzolo, on se dit que c’est du foutage de gueule au sens propre du terme. 

classe1 linzolo1Je m’adresse aux Sassou et aux Nguesso, Bouya, Okemba, Ayessa, Ebata, parce que le Congo, c’est leur propriété et l’Etat c’est eux. Je m’adresse aussi à tous ces ‘’ministres’’, ces ‘’conseillers’’, ces griots, tous ces zouaves au service de ce clan, qui se sont enfermés dans leur tour d’ivoire et vivent sur une autre planète. Sortez. Revenez sur terre. Retrouvez un peu d’humanité. Le Congo s’en portera mieux.

Linzolo, vous connaissez ? C’est une petite bourgade à 20 bornes à peine au sud de Brazzaville. Là bas, il ya une porcherie (C’est ainsi qu’il convient de l’appeler, pas autrement)  qui tient lieu d’école et dont les photos ont fait le tour du monde. Ce n’est pas Oyo, c’est vrai. Mais tout de même, comment avez-vous pu laisser une telle horreur servir de lieu      

                                     Une classe de Linzolo, banlieue de Brazzaville, en 2015ecole1                

d’apprentissage aux petits Congolais de ce coin ? Même au temps des colonies, jamais pareille fêlure n’aurait été possible. C’est vraiment honteux. Les vôtres (enfants, petits-enfants arrière-petits-enfants, neveux, nièces, petits cousins et cousines) sont dans des écoles en Europe, Amérique et Asie. Ils ont eu cette chance. Tant mieux. Mais voir ces enfants de Linzolo cantonnés à cette masure moyenâgeuse, me crève le cœur. Pas vous ? Voudriez-vous en faire des futurs cobras, cocoyes, ninjas, mambas sans instruction ? Si tel est le cas, vous faites vraiment fort, allez-y mollo. Même du bétail dans son enclos est traité avec beaucoup d’égards. Jamais, vraiment jamais je n’aurais pu imaginer dans le pire des scénarios un tel degré de cynisme. Où va-t-on là ?

On marche sur la tête dans ce pays. Rien, absolument rien ne peut justifier une telle indifférence, quelques soient les rancœurs des uns et des autres. Rien, absolument rien ne peut expliquer cet égoïsme sans pareil. Rien, absolument rien ne peut justifier cet apartheid          entre enfants congolais où ceux d’Oyo sont      mieux lotis (tant mieux d’ailleurs), que tous les autres.

Ya-il encore dans ce pays des dirigeants qui ont une fibre parentale, aussi minime soit-elle ? Ya-il encore dans ce pays, au pouvoir, des pères, des mères, des grands-pères et des grands-mères qui transcendent les clivages tribalistes, ethniques et régionalistes quand il s’agit des enfants et de leur devenir ? Existe-t-il encore dans ce pays une conscience collective, même toute infime, autour du bien-être de nos gamins, quelques soient leurs origines ?

Comment est-ce possible dans ce pays, quatrième producteur de brut d’Afrique, de voir une telle insulte qui ne dit pas son nom ? Comment est-ce possible dans ce pays où la dame Sassou claque en une nuit 1 million € pour ses 70 ans ? Comment est-ce possible dans le pays de Sassou, qui engloutit des milliards pour les jeux africains, mais incapable de construire une école digne de ce nom pour accueillir des petits Congolais? Comment est-ce possible dans ce pays où le premier citoyen dépense des millions pour acheter des consciences et s’assurer la mansuétude de ses opposants pour mourir au pouvoir ? 

Vieux tables-bancs cassés inutilisables...

classe7 linzolo7

Comment faites-vous pour supporter du haut de vos 4X4, vos villas, une telle misère et de telles injustices ? Que-vous-dites-vous en vous regardant dans la glace, avec un tel désastre autour de vous?

Hellot Matson Mampouya. Oui, Hellot Matson Mampouya, ministre de l’enseignement primaire et secondaire il y a encore peu, celui-là même qui a commandé pour la bagatelle de plus d’un milliard de FCFA des tables-bancs en France pour équiper les écoles du pays, aura-t-il vraiment la conscience tranquille de voir ces tables-bancs orner ce poulailler ? Si c’est le cas, alors là, sa place n’est pas au gouvernement mais à l’hosto.

J’aurais poussé le même coup de gueule indifféremment de la région et ses victimes. J’aurais pu me taire si ma conscience ne s’était ébranlée devant ce traitement perfide réservé aux enfants de Linzolo. J’aurais laissé ma plume s’il n’y avait ce sentiment de deux poids deux mesures entre Congolais. Je me serais effacé si celui qu’on nous présente comme le ‘’ bâtisseur infatigable’’, n’en avait cure des priorités de ses concitoyens. J’aurais été le premier à lui jeter les fleurs si dans tous les coins du Congo, les enfants étaient logés à la même enseigne. Mais nous en sommes bien loin.

Je ne désespère pas pour autant. Je suis presque sûr que mon coup de gueule trouvera un écho auprès de notre Kiki national. Et que ce dernier fera don d’un bâtiment moderne aux enfants de Linzolo. Après tout, c’est dans ses nouvelles attributions. Lui qui excelle dans des dons aux Congolais  et c’est ce qu’il sait faire de mieux.  

La plume libre !

Diaz Mahindou                       Salle de classe de l'école de Linzolo en 2015

..classe3 linzolo1

        

Matson Mampouya, ancien " Ministre de l'enseignement"

mampouya

 

Maison de campagne de Matson Mampouya, ancien "Ministre de L'enseignement", à Kinkala 

villa2 matson mampouya kinkala1

                                                                                        

                      **************************************************                                                                                       

                     Les écoles dans le département de la Cuvette Est

Ci-dessous, images de l'école Aristide Okemba d'Ondébé. Elle dispose d'un  centre multimédia doté de douze ordinateurs et d’une connexion Internet haut débit. Un autre monde dans le même pays, comparé à Linzolo, banlieue de Brazzaville...   

cuvette4

                                                                                              

    cuvette2                                                                                

 cuvette ouest

                                                                                  

                          

ondb

{jathumbnail off}

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS