22
Dim, Oct
5 Nouveaux articles

Démonstration de force de l'opposition à Pointe-Noire

politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Première grande sortie publique en plein air lors d’un meeting populaire du Front pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique ce 3 mai à Pointe-Noire.

L’opposition s’était donné rendez-vous ce dimanche comme prévu dans la capitale économique du Congo. Une véritable démonstration de force pour ceux qui pouvaient encore en douter.

En effet là même où Christel Nguesso, malgré des moyens financiers illimités avait peiné à réunir la grande foule, l’opposition a fait le plein, la place de la République à Pointe-Noire n’ayant pu contenir les militants qui se pressaient en nombre. Pourtant le pouvoir n’avait pas ménagé ses efforts pour dissuader les manifestants : quadrillage de la place par la police, rumeurs distillées d’un déplacement du lieu du meeting, transporteurs priés de faire relâche ce jour…, toutes tracasseries qui ont fait dire à un participant ce qui suit : « Je suis déjà très sensible au fait que le peuple a été mobilisé. Malgré tout ce qui a été fait pour démoraliser les gens, pour que les gens ne viennent pas au meeting, il y a eu beaucoup de gens qui sont venus et c’est vraiment une dynamique qui prouve que les gens ont dépassé la peur ».

Le meeting s’est finalement tenu et pour une première, il a été un succès. Comme orateurs, on a pu entendre Guy Romain Kinfoussia, Clément Mierassa, Pascal Tsaty Mabiala et Paul-Marie Mpouele, le grand absent ayant été Mathias Dzon...

Les thèmes abordés par les participants sont ceux liés à la volonté de Sassou de mourir au pouvoir (que le pouvoir nomme « changement de constitution »), le recensement électoral, la transparence et la sincérité du scrutin de 2016 (que le pouvoir, malheureusement suivi naïvement par l’opposition n’appelle plus que par « gouvernance électorale »)…

Les leaders de d’opposition et la foule ont terminé le meeting en entonnant « La Congolaise », l’hymne national.

{youtube}https://youtu.be/Rln1vfBQGIY{/youtube}

 Intervention de Clément Miérassa le 3 mai à Pointe-Noire.

XXXXXXXXXXX

Que pense la Cour constitutionnelle du référendum de Sassou ?

 Le pouvoir en place au Burundi avait demandé à la population burundaise et à la communauté internationale d’attendre la décision de la Cour constitutionnelle, qualifiée d'« indépendante » sur la légalité d’une troisième candidature du président Nkurunziza.

Or, un juge de cette Cour vient de dénoncer les pressions exercées par le pouvoir. Il a fui le pays ce 4 mai. Lire l’article de RFI à ce sujet.

Question : que dirait la Cour constitutionnelle du Congo sur le référendum annoncé par Sassou ? Qu’en pense Placide Lenga ? Ces deux-là ont beaucoup de chance : personne ne leur posera jamais la question, puisqu’indépendants qu’ils sont, on connaît déjà leur réponse.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS