21
Jeu, Fév
1 Nouveaux articles

Le fils de son père qui s’avance avec arrogance, tel un prince émirati, n’incarne point le renouveau, mais il se place dans une logique de filiation visant la conservation de pouvoir qui renvoie à l’expérience togolaise, gabonaise ou congolaise (RDC).

La dernière mission du FMI à Brazzaville, en avril, s’était bien gardée de s’engager, demandant « des réformes audacieuses et immédiates dans le domaine de la gouvernance ». Et une renégociation avec les créanciers du pays – dont les traders internationaux Glencore et Trafigura -, à l’égard desquels la dette de Brazzaville est évaluée à quelque 2 milliards de dollars.

Kabila jette l'éponge en RDC. Il renonce à un 3e mandat consécutif mais présente un fidèle à l'élection présidentielle : Emmanuel Ramazani Shadary, 58 ans, secrétaire permanent du PPRD, originaire de la province du Maniema.

La République du Congo n’est pas tirée d’affaire. Si l’on croit la communication faite le 20 juillet en conseil des ministres par Calixte Nganongo, ministre des Finances, les recettes budgétaires prévues en 2018 ne seront pas au rendez-vous.

Plus d'articles...